Les Frontière Sauvage de Faerûn

En route vers Thundertree

Suite à la mort violente d’Anton le marin, prêtre de Umberlee, les aventuriers poursuivent leur quête et cherche Gundren, le nain parmi la noirceur de la caverne. Ils suivent un cours d’eau et combattent quelques gobelins mal organisés qui succombent rapidement aux armes des compagnons d’armes. Ceux-ci découvrent deux otages au fond de la grotte. Une fois libéré, l’un d’eux se présente comme un jeune druide elfique du nom d’Adran Liaddon, capturé par les gobelins alors qu’il investiguait leur présence, sous les ordres de ses comparses druidiques. L’autre otage s’avère plus réticent, un homme d’affaires de Phandalin qui passe à deux doigts d’être abandonné à son sort alors que Kerrick Garr perd patience avec lui, mais heureusement, ses compagnons le ramène vers le droit chemin et l’homme a la vie sauve.

Ils retournent donc à Phandalin, ayant gagné un allié avec Adran, qui se joint au groupe afin de démystifier le mystère de l’enlèvement de Gundren et de l’apparition des gobelins dans la région, qui sont visiblement menée par un maître encore inconnu…

Après avoir ramené les biens volés par les gobelins à leur propriétaire légitime, nos aventuriers ont obtenu une récompense qu’ils utilisent pour acheter des biens et de l’équipement afin de suivre une piste possible sur l’emplacement de Gundren. En effet, Adran connait un endroit à l’est de Neverwinter et au nord de Phandalin où des rumeurs circulent quant à la présence d’une entité maléfique… Le groupe décide donc de suivre cette piste et d’aller vers Thundertree.

Le voyage ne dure que 3 jours et aucun événement fâcheux ne survient, heureusement. Une fois sur place, Thundertree semble être un petit village en ruine. Les aventuriers décident donc de l’explorer méthodiquement, un bâtiment à la fois. Sur place, ils rencontrent rapidement des créatures malignes qui semblent être faites de bois animés, de petites tailles. Le groupe réussi à les combattre et à s’en débarrasser sans trop d’effort, mais à l’intérieur d’une vieille auberge délabrée se trouve des créatures morbides et bien plus dangereuses… Tapis dans les ténèbres, le groupe fait face à des zombies de cendres. Après un difficile combat où Renagak passe à deux doigts de mourir, le groupe réussi à terrasser les créatures et à prendre un peu de repos afin de poursuivre l’exploration des lieux. Ils découvrent d’autres créatures de bois animés un peu au sud et alors que ses compagnons combattent celles-ci dans une maison adjacente, Kerrick trouve un coffre rempli d’un généreux butin camouflé au pied d’un arbre. Il grimpe comme un véritable singe et sans effort dans l’arbre où il aperçoit, au sud, de la fumée qui s’échappe d’un bâtiment ainsi qu’une tourelle abandonnée au nord-est. Une fois le groupe réuni, il s’empresse de faire part à ses compagnons de sa découverte et propose d’investiguer le bâtiment possiblement habité au sud. Une fois sur place, les aventuriers rencontrent un vieil ermite étudiant la source du mal qui semble avoir pris possession des lieux… Druide du même ordre qu’Adran, il lui dévoile que la nature semble certaine d’avoir communiqué avec lui la source du mal; en plein cœur de la forêt, dans une forteresse, se prépare une armée de gobelin où un nain a été amené de force. Nos aventuriers sont déterminés à aller trouver Gundren et à le ramener à ses comparses! Mais avant de quitter l’ermite, ce dernier demande une faveur au groupe. Cacher à l’intérieur de la tourelle que Kerrick a remarquée plus tôt, se trouve un jeune dragon vert ayant élu domicile à l’intérieur et terrorisant les animaux et les habitants de la région. Ce dernier le surnomme « Crocs de Venin ». Qui dit Dragon dit trésors, nos valeureuses criminelles de professions décident alors d’aller chasser cette vile créature de son antre. Il font sa rencontre dans son repère et un violent combat s’en suite où Renagak frappe la formidable créature de sa hache gigantesque, Mangemou tente de créer des illusions pour déjouer la bête, Adran s’approche subtilement de ce dernier pour y trouver une faiblesse et Kerrick tente d’intimider la bête, en vain, en lui lançant de l’huile à la figure et en la menaçant de l’immoler! Cependant, c’est Adran qui sauve le groupe en fracassant d’un puissant sort de tonnerre les quatre poutres qui soutenait la tourelle sur place au dessus du dragon… Lorsque la tourelle s’effondre cependant, nos héros réussissent de justesse à se dégager des débris tombant sur eux… et le dragon s’enfuit, laissant derrière son trésor!

Fiers d’eux, les aventuriers s’empressent de dégager les débris de la tourelle afin de récupérer tant bien que mal les richesses abandonnées par le dragon. Il retourne voir l’ermite pour lui déclarer que Crocs de venin ne devrait plus être une menace pour la région…pour l’instant!

C’est alors qu’en dépit de toutes attentes, Kerrick Garr se découvre une affinité pour la magie, inspiré par son compagnon illusionniste et complice du crime, Mangemou…

View
Les Mines Perdu de Phandalin
Première session

Ayant accepté un travail simple offert par Gundren Chercheroche pour se mettre un peu d’écus en poche afin de se nourrir, le groupe d’aventuriers composés de Kerrick Garr le charlatan, Renagark la demi-orc guerrière, Ian “Mangemou” Leber svirfneblin, magicien illusionniste ainsi que Anton le Marin, prêtre de Umberlee quitte Neverwinter pour livrer la marchandise mise entre leurs mains au bourg de Phandalin.

Les aventuriers font face à une embuscade de gobelins sur leur chemin. Sans effort le groupe n’est pas dérangé par les quelques gobelins les attaquant et ils réussissent à éliminer rapidement la menace. Ils regardent rapidement les chevaux morts étendus sur leurs chemins, mais ne s’affairent pas plus longtemps et ils décident de poursuivre leur route vers Phandalin pour mettre à terme leur livraison.

Kerrick ressent le besoin pressant d’humidifier son gosier et de laisser ses camarades se charger d’assurer le paiement de leur livraison. Une fois arrivée, cependant, Mangemou et Anton essayent de livrer la marchandise qu’ils ont été chargés d’escorter, mais Gundren n’est pas là pour les recevoir, ni même les payer. Impatient que de constater que ces collègues ne revienne pas rapidement, Kerrick part à leur rencontre pour comprendre ce qui se passe. Frustré d’avoir travaillé pour rien, il tente d’argumenter avec le cousin de Gundren afin d’obtenir paiement pour service rendu, mais en vain, ce dernier lui fait la sourde oreille. Kerrick Garr et Mangemou ont la brillante idée de vendre la marchandise aux locaux de Phandalin, qui doit bien couvrir la somme qui leur avait été promise, et ce, en plein milieu du village afin d’augmenter leur chance de vendre rapidement l’équipement minier, le bœuf et la charrette. Après quelques instants la garde locale prend note de cette activité « illicite » et interpelle rapidement Kerrick, qui semblait en charge en criant haut et fort qu’il possédait de la marchandise minière à vendre. Le garde lui demande donc s’il possède un permis, Kerrick tente de convaincre le garde qu’il en possède un, mais qu’il est à l’auberge, le garde s’impatiente et lui demande de produire son permis rapidement où il devra l’amener voir le responsable du village et payer une amende. Kerrick fouille dans son sac et tente de falsifier le document à l’intérieur de ce dernier, chose simple, pour un homme de son talent… mais il renverse alors le pot d’encre dans son sac et en déverse le contenu sur sa trousse qui est alors ruiné! Le garde s’aperçoit de la ruse et décide d’arrêter Kerrick, qui tente de s’enfuir, mais en vain, le garde l’empoigne solidement par le cou et l’immobilise. Kerrick se tient tranquille et se fait amener à l’auberge qu’il a visitée plus tôt dans la journée pour y être enfermé dans la cellule du village devant le regard bouche bée de ses compagnons de voyage!

Mangemou et Anton cherchent à être payés (légalement), la garde confisque cependant tout l’équipement minier, la charrette et le boeuf. Ils décident donc de retourner voir le cousin de Gundren pour obtenir un dédommagement. Ce dernier est prêt à payer le montant prévu de la livraison si les aventuriers acceptent de retrouver Gundren qui devait arriver avant eux à cheval et qui a surement été capturé par les gobelins qui ont attaqué les aventuriers et tuer les deux chevaux sur la route vers Phandalin. Anton et Mangemou accepte, mais sont peut optimistes de retrouver Gundren vivant et ils convainquent son cousin de leur octroyer tout objet trouver sur la dépouille, advenant le cas où il serait mort, tant que ceux-ci ne sont pas engravés par le sceau familial de Gundren. Mangemou et Anton auront donc besoin du savoir-faire (maladroit, il va de soi, mais ils ne connaissent personne de mieux pour l’emploi) de Kerrick Garr, emprisonné. Le cousin de Gundren a de bonnes relations avec la garde et accepte d’aider les aventuriers à le faire libérer.
Pendant ce temps, Kerrick, trouvant le temps plutôt long dans sa cage alors que l’auberge se remplis en fin de journée et que tout le monde s’y amuse, il décide de profiter de l’achalandage pour s’évader de sa cellule et aller s’immiscer à la foule pour prendre un verre. Il réussit sans mal à déjouer la serrure à l’aide de ses outils de cambrioleur et va se joindre aux hommes au bar et commande une chope d’hydromel, l’aubergiste lui apporte et lui demande les 3 écus de bronze requis. Kerrick, sans un sou puisqu’on lui a confisqué son équipement, tire à la pige la bourse de son voisin afin de payer l’aubergiste. Ce dernier est plutôt (agréablement) surpris lorsqu’il reçoit comme paiement un écu d’argent! Kerrick lui fait un clin d’œil et va s’asseoir près de la porte pour déguster sa chope.
Peu après, Mangemou entre dans l’auberge, remarque que Kerrick n’est plus dans sa cellule et lui fait signe de retourner subtilement dans la cage puisqu’un garde est juste derrière pour le libérer, les aventuriers retardent le tout avec une illusion mineure, l’adresse de Kerrick à se mouvoir parmi la foule et à Anton qui bloque le chemin au garde comme un niais, la ruse fonctionne et le garde libère « légalement » Kerrick de sa prison et lui remet ses effets confisqués.

Les aventuriers quittent donc Phandalin à la tombée du jour et rebroussent chemin, menés simplement par Renagark et Mangemou qui arrivent à voir dans les ténèbres. Cependant, Mangemou suivi de Kerrick tombe dans un piège à trois reprises alors que Renagark les évitait naturellement. Heureusement, nos protagonistes ne sont pas blessés et arrivent à retrouver les gobelins morts et les deux chevaux éventrés rencontrés plus tôt en matinée. Ils remarquent alors une trace au sol ainsi que des pas menant dans la clairière plus loin, comme si des gobelins avaient trainé le corps d’un nain.

Après quelque temps, les aventuriers découvrent une petite rivière sortant du flanc d’un mont avec une entrée vers une caverne. Les traces s’y arrêtent. Kerrick et Anton ne voyant rien dû à la noirceur décident d’allumer une lanterne et d’investiguer l’ouverture. Cependant, ils sont attaqués par des gobelins et Kerrick est grièvement blessé par deux flèches et tombe au sol. Ces compagnons le défendent et Anton le soigne grâce à la volonté d’Umberlee. Ils viennent donc à bout des monstres et décident d’entrer dans la caverne. Un peu plus loin, au haut des marches, des bruits de loups se font entendre et les aventuriers découvrent qu’ils sont attachés et affamés. Kerrick, ayant une horreur absolue des canins, devient fou et contre toute raison décide d’attaquer les loups avant de se faire mordre sauvagement par ces derniers. Il frôle la mort à nouveau, mais ses compagnons terrassent les bêtes et le guérissent à nouveau en le traitant de crétin!
Ils décident de se reposer pour reprendre leur force et ils établissent un petit campement sans feu dans la pièce qu’ils jugent sécuritaire. Après quelques heures, ils remarquent de la fumée qui s’échappe d’une cheminée naturelle au plafond de la pièce et décident d’investiguer celle-ci, dans l’espoir de retrouver Gundren. Cependant, des gobelins, des loups et un Bugbear s’y trouvent et après un rude combat où Anton perd la vie, nos compagnons sont laissés à eux-mêmes, dans l’attente d’une aventure prochaine…

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.